JOJ : Médaille d’argent pour Doriane Delassus
16/10/2018

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018 (JOJ) se déroulent actuellement à Buenos Aires, en Argentine. Les épreuves de slalom ont démarré hier pour Doriane Delassus (Pau) et Romane Charayron (Limoux) en kayaks dames, et se sont avérées fructueuses. Doriane Delassus repart avec une belle médaille d’argent, suite à un duel final face à la Slovène Emanuela Luknarova.

« Je suis vraiment heureuse d’avoir la médaille d’argent, je réalise pas encore très bien que je l’ai dans mes mains ! Ca me donne tellement d’envie pour la suite ! Je remercie tous les entraineurs et tous ceux qui m’ont aidée pour l’obtenir ! »


Manon Hostens, Singapour 2010
8ème en K1 slalom

« J’ai participé aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour en 2010. Pour moi cela a été une expérience inoubliable, autant humainement que sportivement. Des échanges avec des anciens olympiens étaient organisés. Pouvoir discuter avec des grands champions de différents sports lorsque j’avais 16 ans était une vraie chance pour moi ! J’y ai découvert l’ambiance et les valeurs olympiques. Cela m’a permis à Rio d’être un peu moins impressionnée par l’ampleur de l’événement olympique. Même si les JO sont encore différents, j’y ai retrouvé certaines similitudes par rapport au JOJ. Cet été-là, en rentrant de Singapour je me suis dit : je veux faire le JO ! Ces JOJ ont vraiment été une source de motivation et d’inspiration dans mon projet sportif. »

manCrédit photo : XINHUA/SYOGOC-Pool/Song Zhenping

Camille Prigent, Nanjing 2014
Médaille d’or en K1 slalom

« Les JOJ je m’en souviendrai toujours, c’était une expérience incroyable ! On rencontre pleins d’athlètes de son âge de toutes les disciplines et du monde entier, l’événement est énorme, on en prend plein la vue entre la cérémonie d’ouverture, le village olympique, toutes les activités auxquelles on peut participer pour écouter les témoignages de grands champions ou pour découvrir les différentes cultures dans le monde, les valeurs du sport, etc. Je pense que cet événement m’a fait rêver, je me suis dit que je voulais revivre ça un jour mais chez les grands ! Au niveau sportif, l’épreuve est un peu différente de notre discipline mais ça m’a quand même beaucoup apporté. Il faut gérer la pression car c’est un grand événement, on ne connaît pas la confrontation directe en slalom donc il faut s’adapter à quelque chose de nouveau, un matériel différent… Je pense que même si l’épreuve n’est pas celle que on a l’habitude de pratiquer c’est très enrichissant pour la suite »

camCrédit photo : Richard Pettit

Doriane Delassus a montré que la relève était bien assurée et suit la lignée de Camille Prigent (Cesson Rennes) qui avait remporté l’or à Nanjing (Chine), lors des derniers Jeux Olympiques de la Jeunesse, il y a 4 ans. « Je suis super-contente pour Doriane qui a décroché l’argent en kayak ! Je me doutais qu’elle serait forte sur cette épreuve parce que c’est une petite pile électrique et elle est légère, c’est un bon combo ! Mais il fallait quand même gérer la pression, car lorsque l’on est en haut d’une rampe pendant 2 minutes à attendre les ordres du starter, on peut vite perdre ses moyens et ne pas réussir à ramer aussi fort qu’on le veut ! Être allée aussi loin dans la compétition montre qu’elle a un gros mental, je suis sûre que ça l’aidera pour la suite en slalom ! », conclut Camille Prigent.