RÈGLES DE SÉLECTION ÉQUIPE DE FRANCE DE SLALOM 2019-2020
30/01/2019

Crédit photo : ICF / B. VEKASSY

Retrouvez les  Règles de sélection en Equipe de France de Slalom 2019

L’objet de ce document est de formaliser les règles de sélections qui permettront d’identifier les sportifs français capables d’atteindre les objectifs de l’Equipe de France de Slalom lors de l’échéance terminale de la saison sportive internationale 2019. Il indique également les modalités de propositions des athlètes à la sélection pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Ce document sera transmis au CNOSF pour partage avec la commission de consultation des sélections olympiques (CCSO).

Le programme d’action et la proposition de sélection découlent de la stratégie sportive mise en oeuvre par l’encadrement technique national.

La performance individuelle et le niveau d’exigence d’un événement international majeur, demeurent les principales références sur lesquelles reposent les principes de sélections.

Le travail quotidien est une priorité dans la formation et la préparation des sportifs pour qu’une majorité de pagayeurs français, dans toutes les catégories, présentent un niveau individuel conforme aux exigences internationales de notre discipline.

Le mode de sélection est l’élément constitutif des collectifs de l’Equipe de France. Il contribue pleinement à sa réussite. Outre sa fonction de sélection, il participe à préparer les athlètes à remplir les objectifs de l’Equipe de France en 2019 et vers Tokyo 2020 et Paris 2024.

La France se positionne pour décrocher un nouveau titre Olympique et le maximum de médailles lors des épreuves slalom des prochains Jeux Olympiques à Tokyo en 2020 et Paris en 2024.

L’expérience internationale acquise lors des compétitions de référence, l’accès régulier en finale et sur les podiums internationaux sont les constantes de la majorité des médaillés aux échéances internationales des précédentes saisons.

De fait, l’expérience et les résultats internationaux sont des éléments fondamentaux à prendre en compte pour envisager d’atteindre le podium et la victoire olympique en 2020 et 2024.