La saison n’est pas finie pour Sarah Guyot et Maxime Beaumont
07/09/2018

Crédit photo : Philippe Averous

Le championnat du Monde de sprint et paracanoë marquait la fin de la saison internationale pour la plupart des membres de l’équipe de France, mais pas pour Sarah Guyot (CKC Tours) et Maxime Beaumont (Boulogne CK).

A peine le Mondial terminé, Maxime Beaumont s’est dirigé à Moscou (Russie) pour une « AAA Cup » sur 100m et à Budapest (Hongrie) à l’occasion d’une Red Bull Cup, sur 75m. Deux beaux rendez-vous qui proposaient un plateau relevé d’athlètes internationaux.

Ce week-end, direction l’Allemagne pour Sarah Guyot. Épreuve en duels sur 150 m en plein centre-ville de Potsdam, le Kanal Sprint Potsdam est un rendez-vous incontournable pour les athlètes qui y sont invités. Sarah Guyot sera présente cette année et remettra en jeu sa victoire de l’an dernier. On retrouvera également Franck Le Moël (AS Mantaise), Eugénie Dorange (Olympic CK Auxerre) et Loïc Léonard (ASL St Laurent Blangy).

 

CANOE SPRINT SUPER CUP (ICF)

En 2018, la Fédération Internationale de Canoë lance une nouvelle compétition : Canoe Sprint Super Cup (CSSC). Sur des distances dites non conventionnelles, 12 athlètes par catégorie s’affronteront. Sarah Guyot et Maxime Beaumont font partie des sélectionnés.

 

  • 15 au 19 septembre : Canoe Sprint Super Cup – Linyi (Chine)

La pré Super Cup se tiendra à Linyi, dans la province du Shandong, en Chine. Les athlètes courront sur la distance de 600 m avec des prize money pour les 6 meilleurs bateaux. Des courses seront organisées pour les canoës et kayaks monoplaces, féminins et masculins, sur le fleuve au centre-ville de Linyi.

Les athlètes ont été invités grâce à leurs résultats sur les championnats continentaux, les championnats et coupes du Monde des deux dernières saisons. De plus, deux athlètes de chaque catégorie ont reçu des « jokers » et deux autres ont été sélectionnés par le comité organisateur hôte.

 

  • 19 au 23 septembre : ICF Super Cup – Barnaul (Russie)

Ensuite, direction la Sibérie à la Kostenko Sports School de Barnaoul, dans la région de l’Altaï, en Russie. 12 athlètes russes et internationaux s’affronteront sur 350 m dans chaque catégorie. Les 6 meilleurs athlètes de chaque épreuve seront également récompensés.

Une course de biplace mixte sera également organisée. Des athlètes masculins et féminins seront choisis au hasard pour courir dans des bateaux mixtes C2 et K2 sur 100m.

 

Sarah Guyot,

« L’objectif pour moi est de m’éclater sur des courses de sprint et avec de la concurrence très forte. C’est que du bonus, pas d’enjeu, pas de préparation spécifique, juste faire des courses plaisir ! »

Maxime Beaumont,

« Ces courses permettent de ne pas finir les Mondiaux brutalement, on redescend tranquillement en pression et on prolonge l’entrainement, tant qu’il fait encore bon. Ces compétitions vont me permettre de me confronter sur d’autres distances aux meilleurs mondiaux et de découvrir de nouveaux lieux de pratique ! »